Rechercher
  • natarajsadhana

LES TENDANCES DU MENTAL

article écrit par Stéphane AYRAULT

Souvent, on me pose la question : "Comment arrêter le flot des pensées négatives, ou envahissantes, qui prennent trop de place et d’énergie ?"

L’une de nos plus grandes difficultés d’incarnation est justement apprendre à gérer notre esprit, notre mental, qui tel un cheval impétueux nous emmène parfois dans une direction non désirée.

En fait, ce terme "émotions négatives" n'est pas approprié, il serait préférable de le remplacer par "les émotions qui nous empêchent d'être SOI".

En effet, cela requière de notre responsabilité individuelle d’apprendre à maîtriser notre esprit, à se libérer du cercle vicieux des pensées parasites, de nous libérer de l’emprise de nos 5 sens qui peuvent nous jouer des tours et d’améliorer ainsi la qualité des pensées qui nous traversent ou que nous générons.

C’est définitivement un art, et comme tout art cela prend du temps et de l’attention, les pratiques telles que le yoga, la respiration, la méditation, sont de puissants outils pour nous aider à mieux appréhender les lois de notre esprit pour apprendre à vivre en bonne harmonie avec lui.

La science des mantras est également un outil très puissant qui permet de briser le cercle des pensées parasites en créant un cercle vertueux de vibrations positives.

Ce qui est important à comprendre c’est que la qualité de nos pensées est influencer par plusieurs facteurs. Notre mental étant un récepteur/émetteur, il a par conséquent la capacité de recevoir, donc nous devons faire attention à ce que nous lui donnons comme nourriture à travers nos 5 sens, ce que nous écoutons (est-ce positif ou nuisible, est-ce que cela élève mon énergie ou la vampirise, est-ce que je m’entoure assez de beau autour de moi, est-ce que j’écoute trop souvent les médias etc…) et d’émettre, à quoi je pense la plus part du temps, quand une pensée qui m'empêche d'être ce que je désire être s’infiltre dans mon esprit, est-ce que j’ai pour habitude de l’entretenir, ai-je plus l’habitude de nourrir ce que je ne veux pas plutôt que ce que je désire réellement voir se réaliser…

Nous avons dit que la qualité de notre vie dépend de la qualité de notre esprit, ce qui est vrai, mais ce n’est pas tout, puisque la qualité de notre esprit dépend de la qualité de notre énergie vitale, de notre respiration.

Vous avez certainement pu observé que lorsque vous manquez d’énergie, lorsque vous êtes fatigué(e), il y a cinq tendances du mental qui vont se manifester :

  • Première tendance : le mental vacille entre le passé et le futur sans que cela soit à votre demande, et à chaque fois que vous êtes emporté(e) dans le passé à votre insu des émotions telles que la colère, le regret, la nostalgie, peuvent émerger, ou si il vous projette dans le futur, les attentes, l’espoir, l’anxiété par exemple peuvent s’immiscer ;

  • Deuxième tendance : le mental oscille entre le d’accord / pas d’accord, ce qui en soit est une habitude humaine puisque nous avons le droit d'avoir des préférences, mais lorsque ce mécanisme devient incontrôlé, vous allez entrer dans une argumentation inutile qui parfois vous conduit jusqu’à des conflits qui, si vous prenez de la hauteur, ont pris plus d’importance que nécessaire et justifié ;

  • Troisième tendance : le doute, avec toutes les questions qui y sont associées, est-ce que je vais y arriver ? Et si je n’en étais pas capable ? M’aime t-il réellement ? Ai-je fait le bon choix…. En fait, lorsque nous manquons d’énergie, le doute devient aussi un mécanisme nocif qui au lieu de nous élever nous rabaisse, et nous fait perdre de la confiance en soi, si nous y regardons de plus prêt nous nous rendrons compte que nous doutons souvent de ce qui est positif ;

  • Quatrième tendance : la mémoire s’agrippe au négatif, si quelqu’un vous fait dix compliments et une remarque désobligeante, qu’allez vous retenir de la belle soirée passée en sa présence ? Si vous êtes pleine d'énergie tout se passera bien, si vous manquez drastiquement d'énergie alors vous vous sentirez peut être blessée et rejetée. De 10% de négatif, notre mémoire en fait 120%.

  • Cinquième tendance : la peur qui peut aussi s’imposer à nous et faire des siennes.

Telles sont les cinq tendances du mental qui nous indiquent que notre taux vibratoire, énergétique, est faible et pas suffisant pour renverser le cercle vicieux dans lequel nous nous trouvons.

Mais, lorsque nous prenons conscience que ces tendances sont en train de se manifester, cela nous permet d’inverser la dynamique.

Cela ne se fait pas en une nuit, mais avec le temps et la pratique nous sommes de plus en plus capable de mieux gérer notre esprit, et nous nous apercevons que nous ne nous laissons plus prendre à ses pièges, car notre esprit peut devenir notre meilleur ami dans notre vie à la place de jouer le rôle de notre pire ennemi.




5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout