Rechercher
  • natarajsadhana

Qu'est ce que la loi du Karma ?

Lorsque j'agis, dans quel état se trouve mon esprit ?

Quelle est la qualité de la conscience ?


En observant la nature de l'action, nous prenons rapidement conscience que celle-ci n'a aucune existence indépendamment de "celui qui agit". Donc ce qui va déterminer la qualité de l'action sera la qualité de la pensée, de la conscience et de l'intention de la personne qui en sera à l'origine. Un esprit "sattvique" veillera à ce que son action serve le bien-être de l'ensemble des personnes concernées et de leur environnement; un esprit "rajasique" fera tout pour que son action serve don confort et ses intérêts personnels, un esprit "tamasique", sans en être pleinement conscient,posera des actions qui ne seront bénéfiques pour personne. D'où l'importance de nourri la qualité sattvique dans notre vie par le biais de notre engagement sur la voie holistique du Yoga.


Ce que nous appelons communément karma (de la racine sanskrite kr qui signifie action) est le réservoir de toutes les actions - et des conséquences - réalisées par un individu (ou un ensemble d'individus) dans ses vies passées ou présente. Nous connaissons tous l'adage qui dit : "ce que tu as semé tu récolteras". Parfois, celui-ci est exprimé avec une telle froideur que nous pourrions nous m'pendre sur sa signification et l'interpréter comme une sentence venant du ciel, à laquelle nous n'aurions aucune échappatoire. Il n'en est rien !


Il est clair que si vous semez des carottes, vous ne récolterez pas des tomates. Et selon la variété de légumes semés, votre plat cuisiné aura tel ou tel goût. De façon analogue, selon les actions que vous aurez semés, votre vie aura telle ou telle saveur.


L'anecdote qui suit reflète bien cette loi du karma. Lors d'un voyage en auto-stop en Irlande, à l'été 1993, j'avais découvert un lieu public où une cabine téléphonique rendait toutes les pièces une fois la communication terminée. Ayant trouvé la poule aux oeufs d'or, j'en profitai pour appeler ma famille, mes amis pendant plus de trois heures tout en faisant taire une petite voix qui désirait m'alerter sur l'aspect "peu honnête" de mon action.. de retour en France, plusieurs mois après cet évènement, je vécus le retour de bâton. Alors que j'avais hébergé un jeune homme le temps que ces déboires familiaux se résolvent, non seulement il n'avait pas contribué aux dépenses liées à sa présence dans mon appartement, mais en plus il était parti en me laissant une facture de téléphone très salée - plus de 2000 francs à l'époque. Ce jeune homme se prénommait également Stéphane. Pur hasard ou clin d'oeil du ciel ? !


En appréhendant avec plus de finesse cette loi de cause à effet, nous prenons conscience qu'elle fait partie d'un ordre cosmique qui se soucie de maintenir un équilibre universel. Si vous avez fait souffrir une personne, alors pour "compléter" la totalité de cette expérience, vous expérimenterez la faec opposée où vous vous retrouverez dans la position de celui qui souffre. Tel le symbole du yin et du yang, vous vivez l'expérience dans sa globalité. Ce n'est pas une punition, c'est une voie d'évolution et d'apprentissage !


(Extrait du livre "les 4 sagesses du yoga" de Stéphane AYRAULT)




7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout